le prana

Comme expliqué dans l’article les 7 chakras, le Prana est l’énergie vitale qui se situe dans la moindre parcelle de notre corps. Nous pouvons la maîtriser par plusieurs moyens.

Une technique efficace est le Pranayama qui se traduit par “Exercice de respiration”. En effet, la forme la plus matérialisée que vous pouvez vous faire du Prana est le souffle. A travers sa maîtrise, le Prana est rechargé.

Ouvrez-vos narines

Votre professeur vous a-t-il déjà demandé de vous moucher en cours de séance ? Vous a-t-il déjà demandé d’écarter une narine après l’autre ? Son intention était de réveiller votre HA et votre THA.  La narine droite représente HA, l’énergie solaire, l’énergie chaude. La narine gauche représente THA, l’énergie lunaire, l’énergie froide. Les deux narines doivent être bien ouvertes pour être équilibrées.

Ouvrez votre nadi Sushumna

En équilibrant votre HA et votre THA, vous permettez à votre nadi Sushumna de s’ouvrir, laissant ainsi passer le Prana, l’énergie vitale depuis le chakra Muladhara jusqu’à votre chakra Sahasrara. Avant toute méditation, il est donc recommandé d’équilibrer vos narines.

Entrainez votre Prana

Pour maîtriser votre respiration, il va vous falloir de la patience. Des étapes sont à respecter pour réussir à faire les exercices de respiration  comme le Kapala Bhati. Cela ne s’improvise pas. Il ne faut pas se précipiter au risque de prendre des mauvaises habitudes.

La respiration est presque automatique. Vous respirez sans y penser. Donc la  première étape consiste à (re)prendre conscience de votre respiration abdominale. Allongez-vous dans la position du cadavre, placez un coussin sur votre ventre et sentez le mouvement de va et vient de votre respiration.

Décomposez le mouvement. À l’inspiration, votre ventre se relâche et se gonfle. À l’expiration, le ventre se contracte vers la colonne vertébrale pour expulser l’air vers l’extérieur. Faites une série de 10 inspirations et expirations.Laissez-vous du temps et répétez cet exercice tous les jours pendant quelques semaines.

le prana
La maîtrise du Prana à travers la respiration abdominale

Essayez également assis puis debout en marchant.

Lorsque vous serez prêts, vous passerez à la respiration yoggique qui décompose la respiration en prenant en compte l’abdomen, les poumons et les clavicules.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *