Tout ce que vous ignorez sur les nadis

les nadis

L’énergie circule en nous grâce aux canaux d’énergie: les nadis. Nous avons plus de 72 000 nadis dans notre corps.

Parmi ces 72 000 nadis, trois nadis sortent du lot.

 

Nos trois principaux nadis

Nous avons trois principaux nadis ou canaux d’énergie.

Nadi pingala est notre narine droite. Elle correspond à l’hémisphère gauche de notre cerveau. C’est le centre de nos actions. Elle est reliée à notre système sympathique qui permet de réagir face au danger

Nadi Ida est notre narine gauche. Elle correspond à l’hémisphère droite de notre cerveau. C’est le centre de méditation.  Elle est reliée à notre système parasympathique qui permet de vous relâcher.

Nadi sushumna est notre moelle épinière.

 

Le bon fonctionnement des nadis

Nos émotions et nos désirs bloquent les nadis, ce qui dissipe l’énergie vitale en nous. Il est donc important de porter notre attention sur nos nadis.

A ces fins, nous pouvons commencer par respirer correctement et consciencieusement en utilisant ce que nous appelons “le Pranayama” ou technique de respiration yoggique.

Le Pranayama permet d’ouvrir et d’harmoniser les nadis.

Lorsque Pingala et Ida s’ouvrent et s’harmonisent, l’énergie peut circuler dans nadi sushumna depuis le bas de la colonne vertébrale jusqu’à la fontanelle pour atteindre samadhi, l’éveil.

 

Equilibrez Pingala et Ida par la respiration alternée

La respiration alternée équilibre pingala et ida, régule le stress et harmonise la pression artérielle.

Elle est effectuée en faisant nasagre mudra, un geste de la main. L’index et le majeur se posent sur le troisième œil. Le pouce fermera la narine droite. L’auriculaire et l’annulaire fermeront la narine gauche.

La pratique:

La respiration alternée se compose de quatre mouvements:

  1. Vous commencez toujours par la narine gauche. Inspirez profondément de la narine gauche en bouchant la narine droite avec le pouce.
  2. Expirez de la narine droite en bouchant la narine gauche avec l’auriculaire et l’annulaire.
  3. Inspirez de la narine droite sans changer la position de l’auriculaire et de l’annulaire.
  4. Expirez de la narine gauche en bouchant la narine droite avec le pouce.

Répétez cet exercice une dizaine de fois jusqu’à ce que vous sentiez vos narines se libérer progressivement des contraintes physiques et mentales.

 

octobre 14th, 2017

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *